Qu’est-ce que le growth hacking ?

Qu’est-ce que le growth hacking ?

 

C’est une stratégie de marketing digital qui consiste à accélérer le développement d’une startup. Elle passe par l’utilisation de méthodes créatives, de pensées analytiques et la mise en place de stratégies de suivi des ventes. C’est une stratégie développée par le Growthhacker qui n’est pas forcément un geek, mais un développeur, une analyste de données, un professionnel du marketing ou une personne créative. Ce dernier doit développer des systèmes, des mentalités et des processus pour développer son entreprise.

 

Ainsi, toutes les stratégies de marketing digitales sont permises en plus de la créativité et du bon sens du growth hacker. Les startups, avec cette stratégie, ont connu une croissance très rapide et sont devenus des géants en quelques mois. L’exemple d’Hotmail est patent. En effet, avec le growth hacking il est passé à plus d’un million d’utilisateurs en six mois, avec le seul fait de laisser un petit message à la fin de chaque courriel qui recommande l’utilisation d’Hotmail. C’est ainsi qu’Hotmail s’est développé et atteint un nombre très important d’utilisateurs. Le Growth hacking est devenu un élément très important dans la croissance de l’entreprise. Pour les startups, il est actuellement indispensable pour améliorer leur croissance.

 

Toutes les entreprises devraient suivre le modèle des startups pour développer leur entreprise. C’est un modèle, basé sur l’intelligence et la connaissance des besoins de chaque client, consommateur ou utilisateur, qui est utilisé pour interagir et développer l’entreprise dans les plus brefs délais. Adoptez-la, votre entreprise sera certainement en croissance.

 

Comment bien communiquer, quand on n’est pas une startup Tech ?

Comment bien communiquer, même quand on n’est pas une startup Tech !

 

La communication est très importante pour une entreprise. Bien communiquer passe par le fait de connaître les canaux de communication. Il est important de connaître, à qui est destinée la communication et par quels moyens il faut passer pour l’atteindre. Ainsi, sans être une startup Tech, il est possible pour une entreprise de connaître la manière de bien communiquer.

 

Passer par le growthhacking peut aider une entreprise dans sa communication. En effet, le growthhacking qui était connu pour les startups peut être utilisé par les entreprises. Il s’agit d’être inventif pour accroitre son entreprise. Pour y arriver, le growthhacker doit allier créativité, promotion et mesure. Son objectif étant de faire le maximum de vente et booster son entreprise, le pirate de la croissance doit utiliser plusieurs stratégies pour l’atteindre. Ainsi, il doit puiser sur les stratégies de marketing digital pour s’en sortir. Il doit savoir, analyser ce qu’il fait et tenir compte de ce qui est bon ou ne l’est pas, développer des stratégies pour accumuler le maximum de visite sur son site et faire de ses visiteurs des clients.

 

Une bonne communication peut passer par les stratégies de marketing digital tel le growthhacking qui consiste, pour le pirate, à atteindre son objectif qui est de booster la croissance de son entreprise. Startup Tech ou pas, chaque entreprise doit essayer de suivre l’exemple des pirates de la croissance pour mieux communiquer et atteindre ses objectifs.

 

Des 4 P vers les 4 C : quelles conséquences ?

Des 4 P vers les 4 C : quelles conséquences ?

 

Il y a quelques années, le marketing était basé sur la règle des 4 P ; prix, promotion, place et produit. Actuellement, les 4 C, commodité, connexion, conversation et choix sont la base du marketing. Pourquoi est-on passé des 4 P aux 4 C et quelles sont les conséquences sur le marché ?

 

Les 4 P reposant sur le produit ont toujours été à la base du marketing mix. Ils permettaient à l’entreprise de booster ses ventes et acquérir la plus grande part de marché. Cependant, la stratégie a montré ses limites parce qu’on est passé des 4 P aux 6 P, on est même arrivé à 12 P en essayant de combler ses limites. Finalement, les 4 C sont venus révolutionner le marché en basant la stratégie sur le client. Il n’est pas dit que les 4 P ne doivent plus être pris en compte par l’entreprise, mais pour avoir une excellente stratégie marketing mix, elle doit prendre en compte et les 4 P et les 4 C. Ces derniers sont :

La connexion : La première chose que les clients font aujourd’hui lorsqu’ils recherchent un produit c’est de se connecter à internet.

 

Le choix : Les clients ont un large choix quand il s’agit d’acheter un produit. En effet, ils peuvent le faire en magasin, en ligne…

 

La commodité : Très liée au choix, elle permet aux clients d’acheter en fonction de leur temps. Certains choisissent l’achat en magasin ou en ligne avec des choix de livraison soit chez soi, en point relais ou en magasin.

 

La conversation : Étant donné que les consommateurs adorent discuter avant d’acheter ou après l’achat sur les réseaux sociaux, la conversation devient une chose indispensable. Elle leur permet d’avoir le maximum d’informations sur le produit à acheter.

 

Il est donc important pour les entreprises de l’ère d’internet de s’adapter aux 4C tout en conservant leur 4P pour aboutir à un mix marketing réussi.

 

Disruption : quelles conséquences pour la stratégie des entreprises ?

Disruption : quelles conséquences pour la stratégie des entreprises ?

 

La disruption ou le marketing de rupture est une stratégie marketing qui consiste à intégrer et à anticiper sur la mutation des marchés. Dans un contexte de crise économique et sociale, de rapidité des changements technologiques, il est très important pour les entreprises de prendre en compte ces mutations pour pouvoir tenir lorsqu’elles s’opèrent.

 

Ainsi, l’entreprise ne doit pas tenir compte de son fonctionnement et laisser la gestion du client en rade. Cela peut conduire à la non-satisfaction du client qui risque de rechercher cette satisfaction ailleurs.

La disruption peut être néfaste pour l’entreprise, si elle ne l’avait pas prévue. En effet, elle peut causer d’énormes pertes à l’entreprise, lui ôter sa place de leader ou la conduire à la faillite. Par contre, elle peut lui être bénéfique si cette dernière avait pris les devants.

 

L’entreprise pour prendre en compte la disruption doit dérouler un plan de marketing de rupture. Ce plan doit passer par l’écoute du marché et des tendances sur le marché, l’écoute du client. Les entreprises doivent, ainsi, comprendre l’évolution de rupture pour conserver leur leadership ou tout simplement ne pas être victime des aléas du marché. Elles peuvent innover en optant pour l’innovation interne et le rachat de sociétés. Penser aussi à des idées innovantes pour veiller à toujours satisfaire le client fait partie des stratégies de marketing de rupture. Il est donc très important pour l’entreprise d’anticiper sur les changements du marché pour ne pas tomber en faillite ou enregistrer des pertes.

 

Relation client : comment l’améliorer ?

Relation client : Comment l’améliorer facilement ?

 

La création de la direction de l’expérience client dans beaucoup d’entreprises permet de centraliser la gestion de la relation client dans toutes ses formes. L’amélioration de la relation client peut passer par quatre étapes qui seront développées dans les lignes suivantes.

 

L’écoute et la connaissance du client

Il consiste à connaître chaque client individuellement pour le développement d’une relation durable avec lui. L’entreprise en connaissant chaque client pourra lui donner l’offre adaptée à ses besoins. L’entreprise doit veiller à connaître l’ensemble des informations nécessaires à la connaissance de son client et les stocker dans une base de données client. Cette dernière lui permettra de développer une relation à long terme avec le client.

 

Les compétences relationnelles

L’entreprise doit entrer en relation avec le client et ne pas se focaliser sur une relation transactionnelle. En effet, si la relation est basée sur le côté transactionnel, elle risque d’être à court terme, car elle se limite à l’achat et à la vente. Seulement, si l’entreprise contacte ses clients au-delà des transactions, elle développe une relation de confiance qui finit par fidéliser le client.

 

La maîtrise des canaux de communication

L’entreprise doit développer ses canaux de communication avec le client et savoir par quel moyen de communication passer pour interagir avec lui. Le téléphone est le moyen de communication le plus utilisé, mais depuis quelques années, les réseaux sociaux et l’internet à travers les mails et les courriers électroniques commencent à devenir des moyens d’interactions avec le client.

 

La proposition d’offres individualisées

Après avoir connu tout sur le client, l’entreprise est capable de lui procurer des offres personnelles. Ces offres se feront sur le plan des produits et services, mais aussi sur le plan des tarifs.

Ainsi, l’entreprise améliore facilement la relation client qui s’étend à long terme avec plusieurs avantages pour lui, mais aussi pour le client.

 

Création de contenu : comment écrire les bons articles ?

Vous voulez écrire des articles, mais vous ne savez pas bien les écrire ? Vous n’êtes pas un « copywriter » dans l’âme ? Vous manquez de temps ?

Voici quelques conseils pour commencer :

  1. Oui, vous pouvez devenir rédacteur !
  2. Ajoutez le petit effet qui fera la différence.
  3. Pour trouver du contenu intéressant, regardez ce que les autres publient, faites une synthèse et faites apparaitre votre esprit critique.
  4. Bien formater, c’est 50% du travail : prenez votre temps lorsque vous formatez votre article.
  5. Réutilisez votre contenu en illimité sur les autres médias : LinkedIn, Slideshare, visua.ly !